« Le cheminement qui est le mien confère à mes recherches photographiques une profondeur et une atmosphère intimiste, invitant le spectateur à entrer dans un univers onirique.
A chacune de mes photographies est associé un haïku que j’écris à posteriori. Ils ont pour objet de guider les âmes vers mon propos photographiques qui est la résilience.
Quand les âmes sont perdues ou déroutées… au bord du précipice… (dépression, bi-polarité…) quelle réponse peuvent-elles trouver?
L’observation de la Nature, la communion avec celle-ci peut-être être un réconfort, un salut? »
Sophie Laguette 2017