Qu’avons-nous fait pour devenir paria de notre terre nourricière ?
Pourquoi toute cette intelligence mise au service d’un suicide collectif ?
Folie ingurgitée pour assouvir ton narcissisme et ta cupidité, déversant immondices sur ton propre berceau.
T’es pas beau l’humain !
Mais la laideur du corps n’est-elle pas davantage cette image lissée, « photoshopée » que tu livres à coup de milliers de « followers » à toute cette société, avide d’un idéal standardisé.
Société avilissante, pourtant consciente du désastre, te rend toi, l’Humain, servile et dégénéré.
Le remède et la beauté ne seraient-ils pas dans la singularité et la complexité de chaque individu ?

Ismaël MAUREY