» Mon seul trésor c’est cette vie sur terre…

Le grand type s’est approché de moi, il me prend la main et me dit : « Petit! C’est le chemin… » Alors, pas à pas nous gagnons la grande forêt noircie par les sapins, c’est le chemin, le vent souffle, un immense et interminable froid envahie mon corps… J’ai peur, une peur qui ne me quittera jamais plus, elle gangrène mon âme et ma vie, elle me dévore jours après jours. Aujourd’hui, j’ai laissé le grand type il ne me reste que l’effroi…

L’effroi de l’éternelle histoire de la vie toujours recommencée – Quand tous ces petits êtres d’hommes hurlent et prétendent à être uniques au monde, ils ne font que recommencer la même barbarie que leurs pères : Mettre des fils au monde pour grossir l’immense et immémoriale nuit des morts…. Il faudrait leur graver une bonne fois pour toute, sur le coin de leur petite gueule, dès qu’ils viennent au monde et comme on marque la bête au prè:

« Vous êtes tous descendus du ventre de vos mères !!!

Et oui, la vie est une chienne sortie des enfers et pourtant elle grouille en moi, elle s’écoule et suinte en moi, ceux avec qui je partage ma vie et que j’aime le savent bien, la vie sur terre est notre UNIQUE trésor… c’est elle qui pose nue pour moi, devant la toile blanche……

CHEVRIER & B.