♥  En partenariat avec le CDN de Haute-Normandie
.

POZA TABU

Au-delà du Tabou


Vernissage le 10 mars à partir de 18h30

en présence de 3 artistes venus de Pologne:
Marta Nawojczyk, Piotr Rymko, et Wanda Sidorowicz

Ouvert tous les jours du 9 au 20 mars de 14h00 à 19h00

. .

Les sphères des rêves, les désirs refoulés et les questions trop évidentes – ce sont les interrogations que soulèvent les créateurs de la Galeria ArtBrut (Pologne) au travers de l’exposition POZA TABU. Par le prisme de leurs travaux, les auteurs nous entrainent dans leurs mondes intimes où les dilemmes sur l’amour et le corps sont entrecoupés d’observations perspicaces de l’environnement et de la recherche sans fin de leur place sur Terre.


. .

L’exposition POZA TABU a été conçue sur plusieurs niveaux de narration. D’une part, la présentation revêt très souvent un caractère personnel, profond même en ce qui concerne les domaines de la réflexion personnelle et l’analyse de soi.

.

Wanda Sidorowicz crée une pièce de couleur rose – le gâteau intègre peut-être une certaine idée de la féminité, une certaine idée d’elle-même et l’enregistrement de sa douce voix semble vouloir dire : goutez-moi, mangez-moi, je suis délicieuse.

.

Les photographies d’Elwira Zacharska dépeignent la mélancolie existentielle, les allers-retours incessants entre la joie de vivre et la fugacité de cette vie symbolisée par des débris abandonnés. .

L’autoportrait de Marta Kowalska, pris avec son portable, présente lui-aussi ces aspects liés à la nostalgie et la beauté. . .

Marta Nawojczyk, en dehors de ses dessins faits de pictogrammes dont elle a le secret, présente un échantillon de sa collection de ceintures. .

Piotr Jeruzel, connu pour sa série d’aquarelles pointillistes puissantes et délicates à la fois, expose cette fois une partie de sa collection de poupées. .

 

« Pour les auteurs, ces collections ne sont pas de simples expositions d’objets : une forte relation émotionnelle, même intime, les lie. »

.

D’autre part, l’exposition montre des travaux particulièrement sophistiqués caractérisés par leur approche individuelle du monde environnant, leur esthétique surprenante, leur symbolique ou encore les désirs presqu’assouvis ou exprimés. .

Comme les objets « aspirés » de Piotr Rymko, la vidéo abstraite d’Agnieszka Kołodziejczyk, les photographies de Mateusz Tatarczyk issues de son cycle « Wybuch » (en fr. Bang !), l’enregistrement numérique de feux d’artifice nocturnes au rendu graphique et fractal ou les vidéos et dessins réalisés avec le trait tremblotant distinctif de Marcin Guźla. .

C’est le même constat avec les créations de Maciej Tryniszewski, ses gouaches explosives inspirées des comics, qui évoluent dans un univers fantastique peuplé de super héros, reflètent admirablement le monde moderne. .

Dawid Wasieczko et son entêtement hyperréaliste exprimé sur des pages trouvées au hasard dépeint les femmes de tout âge. .

Mateusz Ziomek présente un assemblage austère, un fond blanc et deux lignes intitulé « Pont », il est simultanément frontière et endroit qu’il faut traverser. .

Ceci est aussi vrai de Joanna Golachowska, qui fabrique des objets naturellement délicats, façonnés avec de petits fragments de la réalité environnante, ponctués de signes secrets ou encore d’Andrzej Niedźwiecki et ses sculptures ajourées chatoyantes. .

Les artistes découvrent leurs pensées et leurs intentions, communiquent avec nous, nous font confiance. En nous montrant leurs collections intimes, en révélant leurs secrets, en parlant de ce qui leur est essentiel et important, ils nous confient leur mystère, ils surpassent leurs limites, ils brisent leurs tabous.

..

Jacek Zachodny

.

.

.

.


Exposition ouverte tous les jours du 9 au 20 mars 2016 Galerie MAM-Ubi, à Rouen
Visites commentées possibles les 11 et 12 mars de 14h à 17h (se renseigner auprès de la galerie)
Vernissage « Opening Night » le jeudi 10 mars à partir de 18h30

En partenariat avec le CDN de Haute-Normandie
organisation et traduction  Wojtek Doroszuk

Collectionneurs, Amateurs, Curieux : certaines œuvres peuvent être acquises auprès des artistes. Renseignements sur place.