Quand :
8 novembre 2017 @ 20:00 Europe/Paris Fuseau horaire
2017-11-08T20:00:00+01:00
2017-11-08T20:15:00+01:00
Où :
Théâtre de la Foudre
76140 Le Petit-Quevilly
France
Coût :
18€/13€

« Lulu »
Franck Wedekind / Paul Desveaux (France)
Théâtre de la Foudre 8 et 9 novembre 2017 à 20h

Un cirque à l’image du monde…

Pièce pour 10 acteurs, 3 musiciens, 1 acrobate, 10 pantins et un tigre !

Lulu, c’est l’histoire d’une jeune fille des rues devenue prostituée de luxe et qui, selon le désir de ses amants, change de nom. Elle monnaie ainsi son accession au cercle de la bourgeoisie pendant que Schön, son protecteur, patron de presse et politique, agit sans aucun complexe pour favoriser ses intérêts…

Depuis la naissance du capitalisme, en passant par la révolution industrielle du XIXe siècle, jusqu’à l’émergence du neo-libéralisme, l’« objétisation » du monde ne fait que grandir. Tout s’achète, que ce soit les matières ou les personnes. C’est ce que Frank Wedekind saisit dans l’histoire de Lulu. Dans la première version de son texte, il nomme cette histoire « tragédie monstre » ; et l’on peut voir un parallèle entre les thèmes qui traversent cette œuvre singulière et les affaires intimes du monde politique.  Paul Desveaux a choisi l’espace du cirque à l’instar du Lola Montès d’Ophuls ; et met en scène ce monument de la littérature en mêlant théâtre, chorégraphie, acrobatie et marionnettes. Avec Lulu, le théâtre est dans l’arène, entre la fragilité des équilibristes et la brutalité des fauves.

Durée 3h15 avec entracte

Cie L’Héliotrope
Traduction Ruth Orthmann et Eloi Recoing
Mise en scène et scénographie Paul Desveaux
Assistante à la mise en scène Amaya Lainez
Musique Vincent Artaud chorégraphie Cécile Loyer
Lumière Laurent Schneegans costumes Alexia Crips Jones
Conceptrice marionnette Einat Landais
avec Antoine Berry-Roger, Serge Biavan, Ninon Brétécher, Fabrice Cals, Anne Cressent, Daniel Delabesse, Andréas Goupil, Thomas Harel, Jean-Claude Jay, Jonas Leclere, Baptiste Roussillon
Musiciens Michaël Felberbaum (guitare), David Grébil (batterie/percussions), Vincent Lafont (synthé/claviers)