Fabien CHEVRIER

LES FLORAISONS DE L’EN- BAS… « Je ferme les yeux, je revois les dépotoirs de mon enfance, oubliés, cachés au fond d’un bois, surbrillances sur papier sepia-Kodak, douce impression de ma mémoire….J’y trouvais de tout, miracles oubliés de l’Egypte ancienne,...