Anne Delaby

Les âmes déchirées – Anne Delaby

Le travail est basé sur la trace et l’empreinte : celles, éphémères, fragiles et fragmentaires que nous laissons mais aussi celles qui nous marquent profondément. Ici le thème est l’enfermement qu’il soit réel ou intérieur.

  • Le monotype déchiré :

Cette technique n’est pas soumise aux lois du dessin, de la polychromie. Rien ne la conditionne hormis l’ombre et la lumière, le noir et le blanc, la discussion entre fond et contour, l’observation précise et le recul. Elle se construit peu à peu de traces, d’empreintes, de gestes, de fragments et de déchirures. Des feuilles blanches, de la peinture acrylique noire et le geste lui sont propices. Tamponner avec précaution, faire couler avec lenteur, tordre l’outil sur le verre, le tirer rageusement ou délicatement le faire glisser, appliquer fortement sur le support blanc cette matière noire et visqueuse sont les seules nécessités. Viennent le découpage irrégulier, parfois aléatoire et l’assemblage soigneux. Le spectateur doit croire que tout est peint.

 

Les Ames déchirées – Série de 3 toiles 81cm x 116 cm en noir et blanc – monotype déchiré et acrylique – 2015
http://www.
anne-delaby.com